Pauvre petit lapin

Je lui ai déjà proposé de sortir de sa cage, d’explorer le monde, de cotoyer les poules et les canards de l’endroit, de grignoter de l’herbe fraîche et de goûter la rosée du matin. Il ne veut pas sortir, le monde est trop dangereux et là dans son petit trou, il est pas heureux mais l’endroit est protégé et il ne craint rien. On lui dépose par miracle chaque jour de la nourriture et de l’eau, on change sa litière (moment de stress) , la vie est triste mais il est en sécurité.

Je sais que la comparaison va être un peu osée mais au fil de mes rencontres et discussions avec des EHS, je me permettrais ce parallèle avec certaines situations EHS. A force de souffrance, d’isolement, d’incompréhension, l’EHS s’est isolé dans un environnement relativement protecteur à ses yeux et il n’ose plus sortir, cotoyer du monde et faire connaître la situation désastreuse dans laquelle la technologie le contraint à vivre.

Nous organisons le rassemblement du 18 juin dans un endroit « safe » au niveau de la pollution électromagnétique, nous prendrons toutes les précautions pour éviter que l’endroit soit pollué par l’entrée de sources de pollution dans le site.
Ce rassemblement est important pour que notre message de réfugié des ondes puisse être entendu par la population. Il y va de notre bien-être à court terme et de la santé de la population en général à plus ou moins long terme, nos enfants sont en danger, la nature est à un point de basculement et nos facultés de reproduction humaine sont en péril, …
Je comprend que vous avez trouvé un semblant de sécurité comme mon lapin et vous seul vous avez l’impression de ne rien pouvoir changer. « Ma vie en mode avion » et « un lieu de vie pour EHS » sont sortis de leur confort précaire pour tenter de faire bouger les choses et vous par votre présence nombreuse vous pouvez y contribuer. Le lien suivant https://forms.gle/eqSzzxV2QX5Uz2tb7 vous permettra de vous inscrire et de contribuer à nous faire connaître.
PS : je vais essayer les carottes pour faire bouger mon lapin.