Je ne me sens plus EHS

mea culpa

Est-ce le fait d’avoir ingéré deux boîtes d’antibiotique ou le fait de vivre isolé du monde des ondes depuis plus de dix mois maintenant, je ne sais pas. En tous les cas, sans grigris, sans régime et sans l’absorption de compléments alimentaires, je vis normalement maintenant et mon organisme, en dehors d’une vilaine grippe, a vu ses constantes vitales s’améliorer. Je peux à nouveau manger dans un resto et me balader un peu dans un environnement urbain.

Dix mois de vie à l’écart des ondes, dix mois de nuit sans perturbations nocives et voilà le résultat. Ma tension s’est régularisée, mes palpitations ont disparu, mon coeur bat à nouveau calmement et ma fonction rénale s’améliore. Bref, en dehors de quelques tensions musculaires et du poids des ans, je suis revenu à un état plus ou moins normal.

J’en tire comme conclusion que l’organisme a pu se régénérer et cesser de lutter contre un agresseur permanent et surtout nocturne dans nos milieux urbains. Vivre sans ondes, sans wifi, sans GSM c’est peut être s’isoler du monde comme un ermite mais c’est possible et c’est un cadeau merveilleux à offrir à son corps. C’est aussi une remise en question totale de nos modes de vie et de consommation. J’ai appris à vivre pour respirer et non plus pour consommer. Moralité, je remercie mon hypersensibilité aux ondes car elle m’a permis de remettre en question un système de valeur et mon mode de vie. C’est quoi un GSM ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s