L’avenir

spacex

Pendant que nous perdons notre temps et notre énergie à lutter contre une petite bêbête, d’autres construisent notre avenir.

« Le projet Starlink doit permettre de fournir internet à des utilisateurs depuis l’espace. Quelque 300 satellites ont déjà été placés en orbite, et ce nombre doit rapidement augmenter, potentiellement jusqu’à 42.000.
La constellation devrait être mise en marche pour le nord des Etats-Unis et le Canada dans l’année, avec une couverture mondiale prévue pour 2021.
Elon Musk n’a pas donné de détails sur le futur prix de son service. La puissance sera suffisante pour regarder sans problème des films en haute définition ou jouer à des jeux vidéo sans temps de latence sensible.
Le terminal permettant de recevoir le signal ressemblera à « un ovni sur un bâton », a-t-il dit, assurant que son installation serait très facile. « Le coffret contiendra uniquement deux instructions, qui pourront être suivies dans n’importe quel ordre: pointez vers le ciel, et branchez. »
L’antenne s’alignera alors automatiquement avec un des satellites.
Le service vise en priorité le marché de niche des utilisateurs vivant dans des régions isolées, ce qui ne menace donc pas les entreprises de télécommunications traditionnelles, selon Elon Musk.
Elon Musk espère à terme gagner 3 à 5% du marché mondial de l’internet, une part évaluée à 30 milliards de dollars par an. »
(AFP,Publié le mardi 10 mars 2020 à 12h09 – Mis à jour le mardi 10 mars 2020 à 12h14)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s