L’heure des choix

balance

Durant ma formation en ostéopathie, un de nos professeurs, ancien infirmier militaire, nous racontait comment on triait les blessés revenant du front. Il y a ceux qui avaient une chance de survie et les autres. C’est un choix qui se fait maintenant en Italie et qui risque de se poser chez nous en cas de saturation de notre système hospitalier.

Le même choix s’opère au niveau des nations, soit on sacrifie les plus faibles qui ne rapportent rien et qui coûtent à la société pour maintenir une économie en ordre de marche, soit on privilégie les personnes fragiles en sacrifiant l’économie et la vie sociale avec le risque à terme de ne plus pouvoir subvenir aux besoins des plus faibles.

La même question se pose avec la technologie des ondes, soit on continue à développer pour le bien d’une grande majorité en sacrifiant les EHS et en acceptant des dommages mineurs, soit on protège ces personnes sensibles au risque de se priver d’une technologie du futur qui s’avère bien utile pour communiquer en ces temps de crise.

Comme d’habitude, il ne semble pas y avoir de demi-mesure et ne pas aller au bout de ses choix empêche l’une ou l’autre solution d’aboutir. J’admire la foi de ce pape qui s’en remet à la main de Dieu pour l’avenir de l’humanité.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s