Petite expérience scientifique

Je suis un être humain normalement doué de raison, j’ai donc le droit de ma prêter à des expériences. Pour les besoins de la démonstration et pour simplifier la notation, nous conviendrons de la convention suivante 1 gramme = 1 G.

Pour l’expérience, j’avis besoin d’une petite étendue d’eau et de quelque kg de sel. Le but est de prouver que mes poissons rouges peuvent survivre dans une eau salée si on respecte une progressivité et certaines normes ICNIRP afin d’éviter un choc thermique de cuisson par le sel. Cette technique de cuisson est utilisée en cuisine pour accomoder par exemple le saumon.

Jour 1 : nous commençons par recenser les êtres vivants du biotope considéré. Il existe une population de 10 poissons rouges en pleines possessions de leur système immunitaire. Je procède donc à l’ajout précis de 2 G dans l’eau du bassin sous contrôle strict de mon épouse. Nous notons ensuite scrupuleusement l’évolution de la situation. La grenouille qui résidait dans l’étang se barre.

Jour 2 : nous continuons l’expérience en procédant à l’téape suivante, l’ajout de 3 G (voir convention) dans le bassin.
Dans les minutes qui suivent, nous n’observons plus les poissons à la surface de l’eau. Les araignées d’eau et les libellules se barrent.

Jour 3 : Pour qu’une expérience soit probante, il faut la mener à terme et nous continuons donc scrupuleusement à suivre la méthodologie en ajoutant 4 G de sel. Nous observons dans les heures suivantes le déperrissement des plantes aquatiques et la remontée le ventre en l’air de 2 poissons.

Jour 4 : Nous terminons ce jour l’expérience en ajoutant 5 G dans l’étang et en prenant soin de bien diluer la saumure. Le résultat ne se fait pas attendre, les poissons restants remontent à la surface le ventre en l’air et le teint plutôt pâle. Ils n’applaudissent pas de leurs nageoires.

Conclusions : dans cette expérience, les normes ont été scupuleusement respectées et on constate sans le comprendre ou l’expliquer une mortalité importante chez les poissons rouges. Nous ne pouvons établir de lien de causalité entre l’expérience et la mortalité subite des cypridés. Il faudra donc réitérer cette expérience avec des protocoles plus sévères.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s