La biodiversité

J’ai eu un long entretien hier soir avec Anne Aster au Québec avec pour sujet les grenouilles. Drôle de sujet pour des électrohypersensibles qui a fini par aboutir sur différentes anecdotes sur la préservation de notre environnement par rapport à la pollution électromagnétique. Que nous soyons Français, Belge, Suisse ou Canadien, le combat est le même contre les mêmes responsables; Nous en avons conclu que la lutte pour la biodiversité était un argument plus probant que les conditions de vie des humains.

Il se fait qu’ici, dans notre Lieu de vie pour les EHS, la nature a gardé tous ses pouvoirs. Du chant du coucou le matin, en passant par les coups sonnants des pics, la ponte et l’abondance des grenouilles, la diversité des passeraux qui enchantent nos oreilles par leurs chants, l’endroit nous révèle une qualité de vie sans comparaisons avec l’environnement urbain.
C’est vrai et je suis impardonnable que je me suis servi du WIFI pour éloigner un nid de guêpe dans la bergerie sans utiliser d’insecticide, c’est vrai qu’ici il n’y a pas de perturbations issues de l’activité numérique humaine et que la nature se plait à se faire connaître par son exhubérance florale et animale.

On se bat pour les éléphants d’Afrique, les baleines ou les phoques mais on oublie trop souvent que nous avons aussi un biotope à préserver contre les pollutions de toutes sortes et l’évolution du climat. Notre survie d’humain dépend aussi de notre respect par rapport à cet environnement et la principale pollution vient de quelque chose d’invisible pour nos cinq sens. « Je ne sens rien », c’est le principal argument des personnes non sensibles aux ondes. Pour rappel, l’EHS est une sentinelle avec une sensibilité proche de l’animal dont nous sommes tous issus. Le feu brûle, les ondes cuisent à petit feu comme la grenouille dans sa marmite. Le 18 juin se veut un grand rassemblement de ces sentinelles pour tenter d’éveiller les consciences à cette pandémie numérique prônée par les lobbies à travers le politique et l’économique. La problématique est mondiale.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s