Chronique d’un EHS, 5 G la clé du bonheur

5g

Je ne me suis pas encore réellement prononcé sur ce sujet, essayant de garder une objectivité intellectuelle comme un journaliste. J’ai reçu la semaine passée une news de ma banque avec 6 pages consacrées au sujet. Ils ventent tous les bienfaits économiques potentiels de cette technologie : création d’emploi, opportunité d’investissements et de gains futures. Ils annoncent des débouchés dans plein de secteurs comme la médecine, le transport, l’agriculture ou le loisir. Franchement, pour un ancien économiste comme moi, les arguments me touchent.

J’ai également suivi à la TV, l’interview de la responsable d’Agoria Belgique, lobby qui défend les intérêts industriels technologiques, qui se plaignait de la lenteur de la mise en oeuvre de cette avancée technologique majeure dans notre pays. C’est vrai que par rapport à d’autres économies, la Belgique est une fois de plus à la traine avec son absence de décisionnaire (pas de gouvernement fédéral) et des normes régionales différentes en matière d’attribution de fréquences. Normes parmi les plus drastiques actuellement qui empêchent l’espoir de voir arriver cette 5G attendue par tous. Ils réclament des zones de test pour permettre à nos entreprises de progresser dans ce domaine et de ne pas accumuler un retard technologique préjudiciable à notre économie.

Enfin, j’ai également visualisé une publicité de google pour son interface de communication avec les objets connectés. C’est génial, on se croirait devant la caverne d’Ali Baba (concurrent d’Amazone), il suffit de dire « google ok » au lieu de « sésame ouvre-toi » et sans bouger de votre fauteuil, le monde s’offre à vous.

Et nous les soi-disant EHS auto-proclamés, nous voudrions empêcher le monde de tourner, d’évoluer sous prétexte de prétendus malaises d’origine psychologique. Nous voudrions empêcher nos contemporains d’accéder au bonheur annoncé pour tous. Franchement, on exagère, c’est contre le droit à la liberté de vivre de priver son voisin de son GSM ou de son wifi sous prétexte de troubles de la santé. On meurt de cancers, de maladies cardiaques, d’accident de voiture, … mais pas des ondes. Vous rouspétez contre des technologies qui justement vont apporter un plus en matière médicale, qui vont sauver des vies sur la route grâce à la conduite sans chauffeur, etc… Non, vraiment, comme citoyen lambda, je ne vous comprends pas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s