Protections incendies

Pour permettre l’accès à la maison protége des ondes, j’ai du mettre en place des protections incendies validées par un expert et produire une série de rapports pour le gaz, l’électricité, etc… Cette procédure très lourde et coûteuse est nécessaire pour permettre l’accueil de personnes dans ce logement. Je rêve d’une procédure similaire pour la protection des maisons contre la pollution électromagnétique. Hélas, des mesures du même ordre mettrait la majorité de la population dans l’impossibilité d’encore vivre chez elle. Les appartements, les maisons seraient dans leur grande majorité considérées comme insalubres sur le plan de l’hygiène électromagnétique.

Les pollutions issues de l’extérieur nécessitent des moyens importants au niveau des protections à mettre en place et il est préférable de consacrer au maximum son énergie à la protection des lieux de repos. La pollution issue de l’intérieur peut dans une certaine mesure être plus facilement contrôlée par la mise en place de comportements raisonnés. Les basses fréquences sont partout où il y a un raccordement électrique et où des appareils sont en fonctionnement.

Dans la maison blindée que nous avons réalisée, une attention toute particulière a été accordée à cette problématique en mettant en place des câbles blindés et en utilisant des interrupteurs sans fils pour la commande des éclairages et de certains circuits. Cette technique pas plus onéreuse qu’une installation traditionnelle offre de nombreux avantages surtout dans une maison en bois. Fini les kilomètres de câble qui courent dans les murs pour alimenter les interrupteurs. Cela diminue drastiquement la propagation des basses fréquences.