Noël est à nos portes avec son lot de cadeaux sous le sapin. Je ne sais que choisir entre un smartphone 5G, une nouvelle box wifi, un frigo smart ou … Plus le temps passe, plus nous crions au loup et plus le loup galope vers nous. Il semblerait que les carottes sont cuites et que plus rien ne pourra arrêter la dérive numérique. Notre pays est en retard pour la 5G au regard de la Chine et de la Corée, chez nous c’est Ericson qui semble avec Nokia avoir pris les marchés auprès des opérateurs. C’est bon pour l’économie européenne.
Telenet avec sa filiale Tadaam se targue de son nouveau système de fixe sans fil pour couvrir les zones blanches. Un modem livré par la poste, une carte Sim et le monde s’ouvre à vous, plus besoin de câble, de raccordement filaire avec l’opérateur, tout passe par les antennes. C’est vraiment une belle solution pour couvrir les zones qui résistent encore et toujours à l’envahisseur.
Cette prolifération de la technologie va encore densifier le smog électromagnétique et nos cris, nos revendications semblent être totalement absents du débat. Il n’y a pas de débat, il y a eu un semblant d’écoute et de considération mais maintenant l’heure n’est plus à la dramatisation mais bien à la rentabilité. Nous sommes en retard et nous devons rattraper.
La protection individuelle va devenir la règle pour les EHS. Il va falloir apprendre à mesurer, à évaluer la pollution et à se protéger de façon efficace. Nous allons devoir intégrer de nouveaux comportements de vie pour survivre le temps que cette pollution électromagnétique touche une plus grande parti de la population et que nous représentions enfin une quantité non négligeable pour les politiques.
« Un lieu de vie pour EHS », n’a pas attendu l’arrivée massive de cette pollution pour tester et mettre en avant des solutions de protection efficaces et réaliser une maison témoin qui devra servir de lieu d’apprentissage pour se préserver dans son lieu de vie. Pour les activités extérieures, nous devons apprendre de nouveaux comportements et apprendre à vivre dans un monde pollué.