On te dit que ça va aller

La méthode Coué consiste à répéter jusqu’à se convaincre une même affirmation. Les personnes EHS qui viennent nous voir sont originaires de différents endroits en Belgique, en France ou en Hollande. Je demande toujours leur adresse pour me rendre compte de l’environnement électromagnétique dans lequel ils vivent. Je dois donc jongler avec des cartes différentes. Les normes en Belgique, terre de compromis, sont différentes par région et les promesses d’innocuité sont également différentes pour les responsables politiques.
J’ai regardé attentivement la situation dans différentes villes dont Bruxelles. Vivant maintenant depuis 4 ans à plus de 3 km des antennes et n’ayant plus remis les pieds dans une ville depuis 2 ans, je ne peux imaginer la somme de souffrance qu’endurent les EHS urbains. La révision des normes à la hausse pour permettre l’installation de la 5 G est un tour de magie qui permet à un même individu qui aurait pu se plaindre du dépassement de la norme avant révision de simplement « fermer sa gueule » maintenant car les autorités ont décrété que les nouvelles normes sont également inoffensives.

Pour certains EHS extrêmes, même les normes de la bau biologie sont limites à supporter, je n’ose imaginer ce qui va se passer quand les puissances vont augmenter sur le terrain. Les autorités affirmeront que « tout va bien, dormer tranquillement braves gens ».

Dans une chambre fortifiée, sous un épais baldaquin, le courant électrique coupé au compteur, vous aurez peut-être la chance de retrouver un sommeil réparateur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s