Chronique d’un EHS, Cpap

cpap

Depuis 1 an, je dors avec cet appareil pour éviter de ronfler et de faire des apnées. Je me réveillais tous les matins avec une migraine et c’est seulement depuis l’acquisition d’un appareil de mesure de basses fréquences que je me suis rendu compte que le boîtier noir qui sert de soufflerie et qui était situé à une vingtaine de centimètre de ma tête émettait un champ électromagnétique. Je l’ai donc éloigné et ça va mieux.

L’hôpital, chaque année me convoque pour vérifier mon utilisation du matériel qui est en prêt et qui est remboursé par la mutuelle. C’est une simple formalité administrative qui ne nécessite pas d’examen médical, juste une analyse de la carte mémoire de l’appareil. Je dois pour être remboursé, l’utiliser un minimum un minimum d’heures par nuit.

Je me suis donc rendu hier à mon rendez-vous à l’hôpital avec l’appareil dans sa valise. Ces dernières semaines, nous avons repris une vie sociale plus intense, cinéma, resto, concert et cela se passait bien. Hier, à peine passé la porte de l’hôpital, j’ai commencé à boiter, j’avais du mal à avancer (effet psychologique des souvenirs associés à l’endroit sans doute). Je me rends à l’accueil pour mon rendez-vous et là impossible de me souvenir du nom de mon médecin traitant et de son adresse. Ma tête était vide, je ne trouvais plus mes mots et j’avais du mal à coordonner mes mouvements. J’ai également commencé à avoir mal à l’arrière du crâne. J’avais l’impression de ne plus être dans mon corps, d’être comme dissocié, je n’étais plus dans l’instant. Grâce à la bonne volonté de l’hôtesse d’accueil et par des recoupements, nous avons pu retrouver le médecin traitant et je me suis rendu au local de mon rendez-vous. Tout était flou, irréel et pas moyen de me concentrer, j’avançais comme un automate, un zombie. Le médecin m’a reçu dans son cabinet et je n’ai pas compris les questions, je répondais de façon automatique. La lecture des données sur l’écran représentait un graphe que je n’ai pas compris et je n’avais même pas la volonté de poser des questions. La consultation a duré quelques minutes et je suis repassé à l’accueil pour payer toujours dans le même état.

Mon séjour n’a pas duré 30 minutes et mon esprit s’est déconnecté de mon corps à l’instant où j’ai mis le pied dans cet hôpital. Comment est-il possible de soigner ou de guérir des gens dans un tel environnement électromagnétique ? C’est une hérésie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s