La CPAP et l’EHS

C’est un sujet que j’ai déjà évoqué mais sur le quel j’ai de nouveau été confronté ces derniers jours. »La ventilation en pression positive continue (PPC), ou en anglais CPAP (pour Continuous Positive Airway Pressure), est un mode d’assistance respiratoire permettant de traiter certains troubles respiratoires. Elle est notamment très couramment utilisée pour traiter le syndrome d’apnée du sommeil (SAS). »(source Wikipedia)
Cet appareil qui accompagne maintenant de nombreuses personnes a le fâcheux inconvénient de dégager, même à l’arrê,t un champ électromagnétique très important qui peut causer des troubles de sommeil. Cet effet est paradoxal quand on sait qu’il est sensé aider les personnes à mieux récupérer pendant la nuit. J’ai moi-même utilisé cet appareil avant de me battre avec l’hôpital pour m’en débarasser. On m’avait même menacé de retirer mon permis de conduire si je ne l’utilisais plus.
Dernièrement, à l’occasion de mesures, j’ai pu constater à nouveau la portée de la pollution électromagnétique dégagée par cette technologie. Je reçois maintenant dans la maison blindée, un monsieur, équipé du dernier cri des modèles en la matière, le problème est que les chambres sont sensées être sans alimentation la nuit. Pour lui, nous devons laisser les circuits ouverts afin d’alimenter cet engin, ce qui n’est pas sans provoquer certaines nuisances dans une maison blindée. Le champ électrique dégagé par cet appareil branché et hors fonctionnement est vraiment troublant et court même entre le transfomateur en courant continu et la machine.
Pour parer au plus pressé, nous avons donc fabriqué avec les moyens du bord, une mini-cage de faraday pour envelopper l’appareil et son alimentation avec du moustiquaire V4A03 de Yshield et nous l’avons mis à la terre. Le problème se situe dans l’étanchéité de la cage qui doit permettre à l’air de continuer à circuler. Le résultat n’est pas encore parfait mais avec une distance de 1 m et un tuyau d’air rallongé, la solution est satisfaisante en matière de mesure. Nous reviendrons sur le sujet.

2 réflexions sur “La CPAP et l’EHS

    1. Bonjour Aurore, La première chose à faire est de tenir l’appareil et ses fils les plus éloignés de la tête. Ensuite, vous pouvez construire une sorte de cage avec du moustiquaire métallique (jen avais des chutes) et enfermer l’appareil et ses câbles en mettant l’ensemble à la terre. Vous pouvez aussi vous orienter vers des batteries mais le coût est prohibitif.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s