Appareil médical connecté

Le monde médical n’est pas en reste en matière de génération de champs électromagnétiques. Trouver un médecin informé capable de comprendre et de prendre en charge une personne présentant des symptômes EHS est une gageure. Les cabinets regorgent de potentielles sources de pollution et les hôpitaux sont devenus de véritables centrales d’émissions en tout genre. Il en va de même pour les maisons de repos et de soins qui fonctionnent avec du WIFI et un DECT dans la poche de chaque infirmière en plus de son GSM.
Le patient n’est pas en reste, on lui propose de plus en plus souvent des moyens de mesure portables connectés. Les données sont transmises au GSM par bluetooth et sont stockées pour mieux gérer la pathologie. Cela va de la tension, en passant par la glycémie jusqu’aux appareils respiratoires pour diminuer les apnées du sommeil. J’oubliais les alarmes portatives pendues au cou des personnes âgées et les appareils de surveillance des jeunes enfants.
Ces technologies sont partout maintenant dans notre quotidien et je ne critique pas leur efficacité médicale ou préventive d’accidents potentiels. Je regrette juste que ces sytèmes soient inféodés à des techniques de communication sans fil qui risquent de provoquer d’autres dommages à terme. Une information correcte du monde médical et des fabricants est à mettre en place au-delà d’une utilisation raisonnée du smartphone au quotidien. Des lieux d’accueil médicaux protégés sont urgemment nécessaires pour traiter les patients EHS actuels et futurs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s