Nouer des contacts

Les rencontres se succèdent et on se rend compte de plus en plus que cette problématique des ondes n’est absolument pas un problème local ou purement psychologique. J’ai eu le plaisr de recvoir une Hollandaise de la région d’Amsterdam qui avec son père physicien est très active dans cette lutte contre les ondes. Bien-entendu, il y a toujours le problème de la langue et nos échanges sont un mélange subtil de français, de néerlandais et d’anglais auxquels on ajoute une dose de gestuelle. Savoir ce qui se fait en dehors de nos frontières est absolument primordial pour être informé des actions, des lieux d’hébergement et des initiatives. Nous avons maintenant un carnet d’adresse, de contact qui commence à s’étoffer et on se rend compte du retentissement de l’organisation de notre 1ère journée internationale pour EHS. Nous espèrons pouvoir continuer notre travail d’information et de prise de conscience à travers ces échanges, des conférences et des formations. Il y a autant d’idées dans nos cerveaux que de fréquences utilisées par les opérateurs. En espèrant que notre cerveau ne soit pas brouillé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s