Le détecteur de radon connecté

Nous avons rencontré une dame dans son logement hier qui à la suite de certains symptômes inhabituels exploraient différentes pistes pour identifier ses problèmes de santé. Elle pensait que cela venait probablement de son logement, de l’humidité ou de la qualité de l’air. Avant nous, elle avait fait appel à une société pour évaluer la qualité de l’air et cette société lui avait déposé un appareil anodin qu’elle devait laisser quelques jours dans chaque pièce pour mesurer la concentration en radon et en CO2.

Après un examen minutieux des différentes pièces et l’identification des sources de pollution électromagnétique habituelles (WIFI,DECT,…), il nous restait un souci non identifié dans la chambre à la tête du lit. C’est à ce moment qu’elle nous a montrée petit appareil et qu’elle nous a expliqué comment elle pouvait consulter les résultats progressifs sur son GSM, que mon € est tombé.

Les visites réservent des surprises et sont l’occasion de découvertes d’objets connectés auxquels on n’aurait jamais pensé.

On a pu se rendre compte au long des discussions que le citoyen lambda, malgré un niveau d’éducation élevé, était totalement démuni par rapport à la réalité de la problématique électromagnétique et on est parfois un peu gêné de devoir expliquer certaines choses élémentaires pour un EHS. C’est un chemin d’apprentissage pour la personne et il est long et douloureux.

Ah oui, au fait, j’oubliais de vous dire, qu’un lieu de vie pour EHS est maintenant devenu une ASBL en Belgique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s