Création d’une ASBL

Une de plus me direz-vous, il y a déjà tellement d’associations qui œuvrent dans le domaine des droits des EHS. Oui, c’est vrai et je regrette profondément que l’énergie dépensée dans les différentes actions n’ait pas réussi à contrer les appétits des lobbies et des opérateurs. Les propos scientifiques indépendants sont balayés et niés par leur puissance monétaire et nous, nous continuons à nous plaindre sans être enfin reconnu dans notre douleur journalière.

Mon épouse et moi-même vivons depuis 4 ans dans un endroit encore protégé et nous pourrions y rester sans s’occuper des préoccupations de nos contemporains. Le destin en a décidé autrement sous la forme d’un garçon est venu sonner à notre porte pour demander asile. Ses problèmes d’EHS nous ont explosés au visage et nous avons pris inconsciemment l’option de tenter d’aider cette personne et les autres EHS dans la même situation. D’autres ont suivi et notre vie de couple a été fortement perturbée par tous ces étrangers débarquant dans notre intimité. Nous avons alors décidé de construire une autre maison pour faire de l’accueil d’EHS.

Nous avons pour notre part fait le deuil de notre vie d’avant, nous ne sortons plus en ville, au resto ou au ciné. Nous avons récemment dû défendre notre projet devant un jury dans un endroit très exposé aux ondes. La présentation et la défense ne durait que 30 minutes, mais après 10 minutes, c’était mal de tête, difficulté d’élocution et totale confusion mentale. Il a fallu 2 jours pour récupérer.

Evidemment, ma colère contre cette technologie aveugle est toujours en moi mais je me rends compte que nos actions sont actuellement inutiles car contraire aux idées de prospérité et de croissances. Je suis plus pour une sensibilisation de terrain. Mon épouse expérimente pour le moment une chaise protégée dans le cadre d’une formation qu’elle désirait suivre. A nouveau, les formations en présentielle sont données dans des locaux exposés avec WIFI, tablettes et GSM. La chaise anti-ondes fonctionne bien pour la protéger et les gens de la formation commencent à se sensibiliser à la problématique des ondes. Ils lui posent des tas de question sur le sujet. L’ASBL va nous permettre de mettre en place des conférences tout public sur le sujet et d’attirer l’attention à l’ancienne. Nous avons trouvé des solutions pour exposer le sujet face au public sans nous mettre en danger. D’autre part, l’ASBL va continuer à proposer un lieu d’accueil et d’écoute pour les EHS et si les moyens sont réunis des ateliers sur l’utilisation des matériels de protection et leurs mises en œuvre. Bref, beaucoup de pain sur la planche pour 2023.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s